• Camille Di Fiore

Comment les choisir ses pointes ? // Conseils

Mis à jour : avr. 20





Ca y est, vous commencez le travail sur pointes et êtes prêtes à enflammer le parquet des salles de danse ? Avant de vous lancer, il vous faudra être équipées d'une bonne paire de chaussons. Autant vous prévenir tout de suite ce n'est pas une mince affaire ! J'ai mis des années à trouver une paire de pointes qui me convienne parfaitement. Il vous faudra de la patience et tester plusieurs paires avant de comprendre quels sont les caractéristiques qui vous conviennent le mieux. D'autant plus que lors de la croissance, le pied change et vos critères et préférences de pointes évolueront également. De plus, vos besoins évolueront également en fonction de votre progression technique. N'hésitez pas à tester plusieurs paires en magasin et surtout n'achetez pas en ligne sans connaître le modèle qui vous convient. Voici les critères importants pour faire votre choix !



  • La marque : Les pointes sont très différentes selon les marques, chacune a ses spécificités, je ne pourrais pas vous en conseiller, cela dépend de votre pied et de vos préférences. Il vaut mieux tester plusieurs marques avant de vous lancer.


  • La pointure : Pour vous assurer que la pointure est bonne, testez la avec vos protections en faisant un demi-plié en sixième position. Il faut que le bout des orteils arrivent au seuil de la plateforme du chausson et il ne doit pas y avoir de tension, ni de bâillement de tissu au talon. Lorsque vous montez sur pointes, il est tout à fait normal qu'il y ait un surplus de tissu au talon. Ne jamais choisir une taille de chaussons plus grande pour les enfants en prévision leur croissance, les risques de douleurs et blessures seraient beaucoup plus important.


  • La largeur : La largeur de vos pointes doit correspondre à la largeur de votre pied avec protection (c'est à dire ne jamais les choisir plus étroites pour une question esthétique). Pour vous en assurer faites un petit saut en sixième, si à l'atterrissage vous ressentez une pression à la tête des métatarses, c'est qu'elles sont trop étroites. Une pointe trop étroite augmente fortement les risques de fractures des métatarses ou le développement d'un hallux valgus. A l'inverse, si vous sentez qu'il y a de l'espace entre la boîte et votre pied, c'est qu'elle est trop large. Vous risquez de vous faire une entorse ou d'augmenter les frottements et donc, les ampoules. La pointe doit parfaitement envelopper votre pied afin qu'il puisse travailler et s'articuler dans le chausson sans être comprimé mais tout en étant soutenu. Un équilibre subtil qui ne doit pas être pris à la légère lors de l'achat de pointes.


  • La plateforme : Ce sont les 2 cm sur lesquels vous allez devoir tenir tout votre corps en équilibre. Autant dire que la plateforme est d'une grande importance. Plus elle est large et plate, plus vous serez stable. Vérifiez également sont inclinaison, si elle est légèrement inclinée vers l'avant du chausson, elle est destinée à des coups de pied faibles pour faciliter leur arrivée jusqu'à l'axe lors des relevés. A l'inverse si elle est légèrement inclinée vers l'arrière du chausson, c'est une aide pour les coups de pied forts et très flexibles qui permet de les maintenir sur l'axe et éviter l'hyper-extension. Pour les débutants et si vous n'avez pas de problèmes importants de coup de pied, je vous conseille de la choisir en angle droit.


  • L'empeigne : Correspond à la hauteur de la boîte et doit correspondre à la longueur de vos orteils. Une empeigne trop basse ne soutiendrait pas suffisamment le pied et à l'inverse une empeigne trop haute gênerait la montée sur pointe.


  • La semelle : Il existe plusieurs duretés de semelle et plusieurs longueurs (entière, 3/4 et 1/2 semelle). Si vous débutez, choisissez une semelle souple à moyenne selon votre coup de pied, plus il est cambré plus il lui faudra du maintien. Quand vous essayez une pointe neuve la semelle doit légèrement s'arquer. Vous devez pouvoir monter sur pointes sans trop de difficulté tout en gardant à l'esprit que la pointe d'assouplit au fur et à mesure de l'utilisation. Concernant la longueur de la semelle, à vous de la choisir selon vos préférences. Personnellement, je préfère prendre une semelle entière que je coupe à la cambrure de mon pied. Avec un peu d'expérience et quelques tests vous trouverez ce qui vous correspond le mieux.


  • Les rubans : Vous aurez besoin d'un élastique à coudre au tour du talon et de deux rubans pour la cheville. Si vous avez une pratique intense, je vous conseille de choisir des rubans légèrement élastiques ou incluant un élastique pour éviter d'éventuelles douleurs aux tendons.



Vous l'aurez compris, le choix de ses pointes est un travail minutieux. A vous de vous faire votre expérience et de trouver la paire avec laquelle vous ne ferez plus qu'un ;-)


J'espère que mes conseils vous seront utiles. Pour toute question, n'hésitez pas à laisser un commentaire.


Des bisous !




Article suivant : Comment préparer ses pointes ?





Mon compte Instagram @camilledifiore

  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon
  • White YouTube Icon

© 2023 by Fashion Diva. Proudly created with Wix.com

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube
  • Logo Mapstr