• Camille Di Fiore

Les protections // Pointes

Mis à jour : févr. 7





Les protections


Il doit exister autant de types de protections que de danseuses. Des pansements aux protections en silicone, au coton cardé, au papier toilette, aux morceaux de vieux collants, tout existe, sauf ... les escalopes de boeuf, s'il vous plaît ! ^^



Je vous présente les protections que j'ai pu tester en 15 ans de pratique des pointes :

Le coton cardé est très utilisé dans le milieu professionnel, c'est d'ailleurs ce qui m'a été recommandé lors de ma formation. Il s'achète en gros rouleau à la pharmacie pour une dizaine d'euros. L'avantage est de pouvoir doser la quantité que l'on met dans son chausson et de garder toutes ses sensations. Il est important de sentir ses oreilles dans la pointe afin de travailler correctement, toutes les protections ne le permettent pas. Le désavantage serait le côté pratique, il faut toujours penser à avoir un morceau dans son sac et il se jette après chaque utilisation. Niveau douleur, ce n'est pas ce qui protège le mieux des blessures, on le combine souvent avec des pansements.



Les protections en silicone se trouvent dans toutes les boutiques de danse. Elles sont rarement utilisées par les professionnelles car elles diminuent énormément les sensations. Elles sont relativement épaisses et protègent plutôt bien. Cependant, selon expérience, la transpiration créait un effet "ventouse" qui m'engourdissait le bout du pied, pas du tout idéal pour travailler. Elles sont par contre très faciles d'entretien et se maintiennent pendant plusieurs années.




Les tubes d'orteils en silicone sont très utiles après quelques années de pratique, lorsque votre peau s'est plus ou moins "habituée" au travail de pointes. Cela permet de protéger uniquement là où l'on en a besoin et de réduire l'épaisseur des protections, toujours dans le but de préserver ses sensations dans le chausson. J'en ai utilisé pendant plusieurs années, combinés à des bandes de mousse élastiques que j'enroulais autour de l'ensemble de mes orteils. Les tubes sont lavables après chaque utilisation mais s'usent relativement vite.




Les protections en gel recouvertes de tissu sont celles que j'utilise depuis ces dernières années. J'évite d'utiliser des protections à usage unique et j'ai enfin trouvé mon bonheur avec ces protections en gel. Après les avoir légèrement personnalisées (voir photo), je n'y trouve que des points positifs. Elles prennent peu de place dans le chausson, protègent très bien, se lavent à la machine et sont utilisables pendant des années ! Comme vous pouvez le voir sur la photo, je découpe maintenant l'arrière de la protection côté semelle qui ne protège de rien et prend de la place inutilement. Cela me permet de gagner de la place dans le chausson et de garder un contact entre la pointe et mes orteils.



Durant les premières années de la pratique des pointes, la peau des orteils doit s'habituer à ces nouveaux "chaussons". Il est normal que vous soyez moins résistantes et que les blessures arrivent plus vite. Patience, nous sommes toutes passées par là !


Préparer correctement ses chaussons avant utilisation peut vous permettre de réduire les blessures, rendez-vous sur mon article et vidéo "Comment préparer ses pointes" !




J'espère que l'article vous aura été utile :-) N'hésitez pas si vous avez des questions !


Bisous




Mon compte Instagram @camilledifiore

0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon
  • White YouTube Icon

© 2023 by Fashion Diva. Proudly created with Wix.com

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube
  • Logo Mapstr